Bienvenue!

Bienvenue sur ''Plume de Vie'', le blog de Florence Pungong.

"Plume de Vie" propose une réflexion différente et profonde sur le sens de la foi chrétienne.

Vos commentaires aideront à améliorer la qualité du service et pourront même inspirer de futurs articles. N'oubliez pas de vous abonner si vous voulez être notifiés de leur arrivée.

Une version anglaise de ce blog est disponible à l'adresse suivante: www.lifeflowingpen.com

Bonne visite et que Dieu vous bénisse !

Florence P.
En CHRIST JESUS Seul...

lundi 26 janvier 2015

2015 : Ta vallée des ossements…

Depuis le début de l’année, je n’ai cessé de répéter que 2015 s’achèvera pour nous comme pour le commun des mortels, si nous ne réalisons pas que nous, fils et filles du Très-Haut, sommes des dieux (Ps 82.6). J’ai dit que c’est la Parole de Dieu, qui vient régulièrement à nous, qui nous permet d’opérer dans la divinité, pour autant que nous la recevions et que nous la mettions en pratique.

La semaine dernière, cette parole est justement venue me rappeler l’importance du cri de miséricorde comme clé du miracle. Elle m’a rappelé que toute personne qui a imploré la miséricorde du Seigneur dans les Saintes Écritures a été exaucée. Et c’est vrai. Je ne veux pas m’étendre là-dessus, mais avant d’aller plus loin, tu ferais peut-être bien de considérer tes résolutions, tes faiblesses, tes désobéissances de 2014, tes doutes etc. et implorer la miséricorde du Seigneur. Ce n’est qu’après ce profond cri du cœur que tu peux passer à l’étape suivante, qui est celle de la prophétie.

Ézéchiel s’est retrouvé en esprit dans une vallée d’ossements, et il a entendu la Parole de Dieu lui demander : « Fils de l’homme, ces os pourront-ils revivre? » Il n’en savait rien. Alors, la Parole lui a demandé de prophétiser sur ces os, et de leur dire: « Ossements desséchés, écoutez la parole de l'Éternel! Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel, à ces os: Voici, je vais faire entrer en vous un esprit, et vous vivrez; je vous donnerai des nerfs, je ferai croître sur vous de la chair, je vous couvrirai de peau, je mettrai en vous un esprit, et vous vivrez. Et vous saurez que je suis l’Éternel. » Et il a prophétisé, selon l’ordre qu’il avait reçu. La suite, on la connaît. Graduellement, il y a eu un bruit, puis un mouvement parmi les os qui se sont rapproché les uns des autres; puis les nerfs, la chair, la peau et enfin l’esprit. À la fin de sa prophétie, à la place des ossements desséchés, c’est une armée très nombreuse qui se tenait devant lui, la maison d’Israël – l’église, toi et moi (Ez 37.1-10). 

Certains de tes rêves de 2014 ressemblent à ces ossements desséchés. Note bien que Dieu ne demande pas à Ézéchiel s’ils peuvent vivre, mais revivre. Il y a des projets que tu as commencés et que tu as enterrés après quelques revers. D’autres projets semblent ok, mais ils n’arrivent toujours pas à décoller. Les nerfs et la peau sont présents, mais pas l’esprit. Eh bien, Dieu te dit aujourd’hui, comme à Ézéchiel : « Prophétise, et parle à l’esprit! Dis à ces rêves brisés, dis à ces projets enterrés ou inachevés, dis à ton mariage, parle à l’esprit de tes enfants ou l’esprit de tes parents, parle à ton église, parle à tes finances, prophétise et dis: Esprit du Dieu Vivant, viens des quatre vents, souffle sur ces morts, et qu’ils revivent au Nom de Jésus! »
N’arrête pas de prophétiser. Ézéchiel a prophétisé une première fois. Il y a eu une réaction, mais elle était incomplète. Dieu lui a demandé de continuer à prophétiser. Tandis que tu prophétises, certains résultats seront immédiatement visibles, mais d’autres prendront un peu plus de temps. Ne te décourage pas, et ne t’arrête pas. Avant la grande armée, c’était d’abord le silence, puis un bruit, puis un mouvement. Autrement dit, ce n’est pas parce que tu ne vois rien bouger que Dieu dort. Il est déjà entré en action et si tu persévères, si tu continues à prophétiser, en décembre 2015, tu seras devenu une très grande armée. Tu auras une multitude de témoignages. Tu auras accompli tous tes objectifs et même davantage. Prophétise l’esprit/le souffle/la vie sur chaque aspect de ton existence et sur chacun de tes objectifs de 2015. 

À ton succès et ta joie, 

Bonne semaine et que Dieu te bénisse ! 

lundi 19 janvier 2015

Au commencement était la Parole et au commencement, Dieu créa…

« Vous êtes des dieux, vous êtes tous des fils du Très- Haut. La Loi appelle dieux, ceux à qui la parole de Dieu a été adressée, et l’Écriture ne peut être anéantie. Cependant vous mourrez comme des hommes, vous tomberez comme un prince quelconque. » Ps 82.6, Jn 10.34-35 et Ps 82.5

Comme vous le savez, pour ceux qui me suivent depuis le début de l’année, ces passages ont fait forte impression sur moi. C’est fou, ce que le Seigneur est entrain de m’enseigner dessus. Aujourd’hui par exemple, je viens de recevoir quelque chose qui illustre bien pourquoi la Loi appelle dieux, ceux à qui la Parole de Dieu est adressée.

Imaginez quelqu’un qui n’a jamais fait la cuisine. Si cette personne écoute les instructions (la parole) d’un chef et les suit à la lettre, elle peut réussir les plus étonnantes préparations culinaires – comme si elle était elle-même chef. Les gens appelleront ‘chef’ celui ou celle à qui la parole du chef a été adressée… De la même manière, quelqu’un qui n’a jamais conduit, peut conduire une voiture –devenir chauffeur– en suivant les instructions d’un moniteur à la lettre. Et, dans des circonstances exceptionnelles, quelqu’un qui n’est pas chirurgien, peut opérer une hernie, en étant guidé pas-à-pas par vidéoconférence par exemple. 
Dans chacun de ces exemples, l’élève devient le maître, à condition d’écouter et de suivre les instructions à la lettre. Dans chacun de ces exemples, l’élève respecte le maître comme ayant autorité en la matière. De la même façon quand nous écoutons/lisons la Parole de Dieu et que nous la mettons fidèlement en pratique, nous devenons aussi des dieux. Mais pour cela, nous devons faire entièrement confiance au Seigneur et Le considérer comme l’Autorité en toute chose. 

La semaine dernière, je relisais ces versets avant une réunion de prière et j’ai pensé : « C’est bien de savoir que nous sommes des dieux, mais que font les dieux ? » Et le Seigneur m’a conduite dans Genèse Chapitre 1. Les dieux créent. Ils amènent les choses qui ne sont pas à l’existence, comme si elles y étaient. Le dieu que tu es doit amener son 2015 à l’existence. Pour l’instant, 2015 est encore informe et vide et tu dois lui donner forme et la peupler par la prière et la foi. En effet, « C’est par la foi que nous reconnaissons que le monde a été formé par la parole de Dieu, en sorte que ce qu’on voit n’a pas été fait de choses visibles » Héb 11.3. C’est dans l’invisible que tu vas d’abord posséder ce que tu verras en 2015. 

Dieu avait une vision claire de ce qu’Il voulait voir avant de se mettre à créer le ciel et la terre. As-tu une vision claire de ce que tu veux voir (ou ne plus voir) en 2015 ? Si ce n’est pas encore le cas, alors, demande « Que la lumière soit ! »
  • Il a créé le ciel et la terre : pense à ta vie spirituelle et ta vie terrestre.
  • Il a séparé la lumière d’avec les ténèbres : sépare ce que tu veux voir de ce que tu ne veux plus voir en 2015.
  • Il a créé différentes choses en différents jours. Tous tes objectifs ne vont pas s’accomplir en Janvier ou en février. Organise-les par ordre d’importance ou d’urgence. Si tu n’es pas stratégique, tu ne réussiras pas.
  • Il a créé des choses qui pouvaient se multiplier. Fais de même, de telle sorte que tu puisses grandir exponentiellement chaque année. 


La semaine prochaine, grâce à Dieu, je terminerai cette série en vous indiquant le type de prières qui active tout ceci.

Bonne semaine et que Dieu vous bénisse!

mardi 13 janvier 2015

Il est comme les pensées de son âme…

Il y a quelques semaines, j’ai écouté l’oraison funèbre que le Dr. Creflo Dollar a lue à l’occasion des obsèques du Dr Myles Munroe et de son épouse. Il dit ceci, entre autres choses : « L’homme est comme les pensées de son âme. Ce que tu es dépend de ce que tu penses. Si tu penses que tu as battu, tu l’es. Si tu penses que tu ne saurais oser, tu n’oseras pas. Si tu aimerais gagner, mais tu penses ne pas pouvoir y arriver, tu ne gagneras pas. Si tu penses que tu vas perdre, tu as déjà perdu car, dans le monde, tu verras que le succès commence dans volonté de l’homme ; tout est question d’état d’esprit. Si tu penses que tu es dépassé, tu l’es. Tu dois penser plus haut pour pouvoir t’élever. Tu dois être sûr de toi pour pouvoir remporter un prix. Pense grand et tes œuvres grandiront. Pense petit et tu seras largué(e). Pense que tu peux et tu feras, tout dépend de ton état d’esprit. Les batailles de la vie ne vont pas toujours au plus fort ou au plus rapide, mais tôt ou tard, le vainqueur est celui qui croit qu’il peut, car tout homme est comme les pensées de son âme. » Son propos était basé sur Proverbes 23.7a, « Il est  comme les pensées de son âme. » 

Qu’est-ce que tu penses réellement de 2015 ? Comment te vois-tu réellement finir cette année ? Très souvent, les chrétiens lancent des « Amen ! » enthousiastes aux paroles de succès, percée, prospérité, promotion etc., mais au plus profond d’eux-mêmes, ils ne croient pas réellement non pas que Dieu PEUT, mais que Dieu VA changer leur situation en un clin d’œil. Ils ne voient pas le mariage, l’enfant, la prospérité, la fin du chômage etc. en 2015. Ce sera surement pour les autres, mais eux, ils se sont habitués et accommodés de leur situation. 

Tu n’as pas besoin de m’impressionner. Il n’y a personne d’autre que Dieu avec toi maintenant. Sonde ton cœur et réponds sincèrement à ces questions: comment vois-tu réellement 2015 ? Comment penses-tu sincèrement terminer cette année ? Si tu penses au plus profond de toi que ceci ou cela ne se produira pas, eh bien il en sera exactement ainsi. 2015 sera comme les pensées que Dieu peut réellement lire dans ton cœur et non comme les paroles que tes lèvres auront prononcées sans foi.

Aie foi en Dieu. Change tes pensées. Pense juste. Garde ton cœur plus que toute autre chose, car de lui viennent les sources de la vie. Écarte de ta bouche la fausseté (les confessions qui ne viennent pas du cœur), éloigne de tes lèvres les détours » Prov 4.23-24. 

Encore une fois, Bonne année 2015!

lundi 5 janvier 2015

Nous voici donc en 2015, gloire à Dieu!

Je voudrai commencer l’année avec une portion de l’Écriture qui n’a pas quittée mon esprit depuis les derniers jours de 2014 : « J’avais dit: Vous êtes des dieux, vous êtes tous des fils du Très- Haut. Cependant vous mourrez comme des hommes, vous tomberez comme un prince quelconque… » Psaume 82.6 

C’est par ces mots que Dieu reprend des magistrats qui ne rendaient pas la justice selon le Droit. Ils avaient le pouvoir de condamner ou de libérer ; bref, ils pouvaient ‘jouer les dieux’ et décider du sort des gens, mais ils abusaient de leur pouvoir et utilisaient le Droit (la loi) à mauvais escient. 
Plusieurs siècles plus tard, Jésus reprend ces paroles en Jean 10.34-35 et dit : « N’est- il pas écrit dans votre loi: J’ai dit: Vous êtes des dieux? Si elle a appelé dieux ceux à qui la parole de Dieu a été adressée, et si l’Écriture ne peut être anéantie… » Sauf qu’Il ne s’adresse plus uniquement à des juges, mais à M. et Mme Tout-le-monde,  à vous et à moi (vs 24). D’après Lui, nous sommes des dieux parce que la Parole de Dieu nous a été annoncée. C’est un fait et l’Écriture ne peut être anéantie, car le fait est corroboré par les deux témoins que sont l’Ancien et dans le Nouveau Testaments (Deut 13.15b) et c’est Jésus Lui-même qui parle.

La Parole de Dieu nous a été annoncée et nous est annoncée chaque semaine. Au ciel, quand les anges et Dieu nous regarde, ils voient des dieux – des personnes capables de recevoir cette Parole pour devenir enfants de Dieu/totalement dieux (Jn 1.12) ; des personnes capables de recevoir cette Parole pour devenir telles que Christ est (1Jn 4.17) ; des personnes capables de recevoir et d’utiliser cette Parole, la Loi de Dieu, pour juger le monde, les gens, les puissances et les circonstances en conséquence ; des gens capables de recevoir et d’utiliser cette Parole pour créer et récréer le monde qu’ils désirent voir.

L’Écriture ne peut être anéantie : nous sommes des dieux parce que la parole nous avons reçu la parole qui nous a été adressée – et elle ne peut retourner à Dieu sans accomplir ce pour quoi elle a été envoyée. La Bible dit que la foi vient de ce que l’on entend et ce que l’on entend de la parole de Christ (Rom 10.17). Autrement dit, la parole qui nous est adressée produit la foi et cette foi nous donne le courage dont nous avons besoin pour être la bouche et le bras de Dieu dans le monde. La foi produite par la parole entendue, nous permet de nous comporter en dieux. D’où l’étonnement de voir des gens qui ont tout pour décider, dominer, régner et créer, mourir comme de simples mortels et tomber comme des princes quelconques. Et ils tombent et meurent de la sorte parce qu’ils ne savent pas utiliser les armes et le pouvoir qu’ils ont reçus…

La Parole est donc centrale dans ce processus. La parole de guérison qui t’est adressée et que tu reçois dans ton esprit, a le pouvoir de faire de toi un dieu de la guérison. Il en va de même de la parole de délivrance, de prospérité, de fertilité, de salut, de mariage, de l’immigration, de l’emploi etc. Expose-toi donc le plus possible à la Parole de Dieu. Lis-la, étudie-la, noie-toi dedans s’il le faut, mais fais de 2015 l’année de la Parole et deviens le dieu de ton 2015.

À une année couronnée d’exploits et de succès,

Bonne année 2015!



lundi 22 décembre 2014

Jésus : la raison de la saison

Nous sommes entrés dans la semaine de Noël. Il y a quelques mois, j’ai écouté une chanson qui m’a profondément émue : Jesus, par Kem. Je l’ai réécoutée plusieurs fois ces derniers temps. 
Je ne vais pas copier-coller tout le texte de la chanson ici ; je voudrai simplement revenir sur quelques paroles qui sont particulièrement adaptées à la saison.

C’était la nuit de Sa naissance, le Ciel était satisfait car il y aurait désormais Paix sur la terre. La création et les puissances invoqueraient désormais Son nom. Enfants, l’amour était arrivé et le monde ne serait plus jamais pareil.
Jésus, Jésus, Jésus… Il est mon refuge, ma forteresse, mon ami, ma force, mon espoir, mon pourvoyeur. Il est venu à mon secours. Je ne le comprends pas, mais je sais que l’amour qu’Il me donne ne tarira jamais. Il est mon rédempteur en face de tout ce que je crains. Il est l’Amour sans compromis et je sais qu’Il est la raison pour laquelle je tiens. Il est la source de ma joie et mon espoir  quand je tombe. Jésus est l’amour de ma vie.

Une amie de ma fille lui disait récemment qu’elle a vécu à Dubaï et que là-bas, les chrétiens n’ont pas le droit de célébrer Noël de façon ostentatoire. Ils ne peuvent accrocher aucune décoration qui serait visible de l’extérieur. En chattant avec ma nièce qui est au Maroc, j’ai appris que là-bas aussi, on ne fête pas Noël. Pire, elle aura même cours le 25 décembre ! 
Vous me direz que ce sont des pays musulmans. Soit ! Cependant, c’est une raison supplémentaire de rendre grâces à Dieu si vous vivez dans un pays où le temps est suspendu, l’espace d’une dizaine de jours, pour la période la plus « féérique » de l’année.

Avec Noël, nous commémorons la venue sur terre du Christ Jésus. Peu importe qu’Il soit né le 25 décembre ou non et peu importe que cette période ait préalablement correspondu à une fête païenne. Le fait est que Jésus est né et a vécu sur terre et la chrétienté a choisi cette date pour rappeler au monde cet événement cosmique.

Il est né et le Ciel fut satisfait, car il venait de donner la plus parfaite et la plus précieuse des offrandes. Laisse-Le naitre (de nouveau) dans ton cœur et sois une fois de plus émerveillé(e) par sa beauté. Laisse-Le naitre (de nouveau) dans ton cœur et connais la paix, la provision, la joie, l’espoir, le réconfort et le secours. Jésus est véritablement l’amour de ma vie. 

JOYEUX NOËL!

PS : Cliquez ici pour écouter Kem dans Jesus (en anglais).

lundi 8 décembre 2014

Tout va bien !

La semaine dernière, je disais qu’il fallait profiter de ce début de mois de décembre pour évaluer nos vies afin d’assurer le succès de 2015. J’ai spécifiquement suggéré que nous réfléchissions autant sur les raisons du succès que sur celles des échecs de (certaines) nos résolutions de 2014. Cette semaine, je voudrais t’encourager à rendre grâces.

1. Pour tous les succès de 2014. Tous comptes faits, si certaines de tes résolutions ou de tes objectifs se sont accomplis, même si cela est arrivé parce que tu as pris les décisions qu’il fallait, toute la gloire revient en réalité au Seigneur. En effet, la Bible nous exhorte à ne jamais croire que c’est par notre force, notre intelligence, ou notre ‘talent naturel’ que nous avons eu du succès ou que nous sommes devenus prospères ; mais de nous souvenir au contraire que c’est l’Éternel qui nous a permis de les acquérir. Nous n’avons-rien que nous n’ayons reçu : RIEN. Celui qui fait grâce à qui Il fait grâce nous a TOUT donné (Deut 8.18, 1Cor 4.7, Ex 33.19).

2. Pour tous les futurs succès de 2015. C’est le même Dieu qui a été avec toi dans tes succès passés qui sera encore avec toi en 2015. Tu vas réussir.

3. Pour les "échecs" de 2014. En effet, aucun échec n’a vocation à être permanent. Après avoir rejeté son offrande, Dieu dit à Caïn: Pourquoi es-tu irrité, et pourquoi ton visage est-il abattu? Certainement, si tu agis bien, tu relèveras ton visage, et si tu agis mal, le péché se couche à la porte, et ses désirs se portent vers toi: mais toi, domine sur lui (Gen 4.6-7). Autrement dit, il ne sert à rien de se fâcher ou d’être déprimé parce que ceci ou cela n’a pas marché en 2014 comme tu le voulais. 2015 est une nouvelle opportunité que Dieu te donne pour changer la fin de l’histoire. Une nouvelle opportunité pour enfin dominer et vaincre cette mauvaise habitude que tu n’arrives pas à vaincre depuis des années. Si tu agis bien – en faisant les ajustements dont nous avons parlé la semaine dernière – tu vas réussir dans chacun de ces domaines  et relever ta tête en 2015. Rends grâces à Dieu pour l’opportunité et pour ces victoires que tu peux déjà entrevoir par la foi. Et puis, comme aime à dire mon pasteur, « Si tu as perdu quelque chose, c’est grâce à Dieu que tu n’as pas tout perdu. » Je paraphrase: même si l’une ou l’autre chose n’a pas marché, c’est grâce à Lui que les autres ont marché.

4. Pour les "échecs" de 2015. En effet, peut-être que certains de tes désirs ne s'accompliront pas en 2015 en dépit de tous tes efforts, ta foi et ta bonne volonté. Ne pense pas alors que c’est parce que Dieu ne veut pas que tu sois heureux ou heureuse, car Il n’a que des projets de bonheur pour toi et Il veut t'offrir le meilleur avenir possible (Jér 29.11). Il est Amour (1Jn 4.8). Il est donc incapable de te vouloir du mal. S’Il dit : "Non" ou "Pas maintenant, pas en 2015", Il sait ce qu’Il fait. C’est la meilleure décision qu’Il puisse prendre à ton égard en ce moment. Fais-Lui confiance et rends grâce pour son amour, sa bonté et sa sagesse. 

Je te souhaite une semaine pleine de gratitude: Dieu est BON !

lundi 1 décembre 2014

Bon début de mois de Décembre!

2014 est passé avec la rapidité de l’éclair – il me semble. Je n’en reviens pas que nous soyons déjà à la fin de l’année. Bientôt, après la fièvre de Noël et du nouvel an –les cadeaux et le réveillon– nous allons nous lancer dans la ‘routine’ des résolutions de 2015. Je dis routine parce que pour beaucoup, faire une liste de résolutions pour la nouvelle année, c’est comme aller à l’église le dimanche –ou à Noël– : ça fait bien. C’est mécanique. C’est la chose à faire. L’esprit n’est pas vraiment là.
Voici pourquoi je propose, avant de nous lancer dans la frénésie des festivités, de faire le bilan de nos précédentes résolutions. Ressortons la liste de nos objectifs et résolutions de 2014 – pour ceux qui peuvent encore la trouver et faisons deux choses.

« Examinez toutes choses; retenez ce qui est bon; abstenez-vous de toute espèce de mal. »
1 Thess. 5.21-22

1.  Ce qui est bon. Examinons ce qui a marché et essayons de comprendre les raisons de ce succès. Peut-être que ça concernait quelque chose qui nous passionne ? Peut-être que nous avons fait des changements dans notre caractère ? Peut-être que nous avons développé une ou plusieurs habitudes qui se sont révélées très productives ? Peut-être est-ce parce que nous avons mis fin à certaines relations ? Qu’est-ce qui a fait que ceci a marché alors que cela n’a pas ? Ces découvertes constitueront une bonne partie de nos points forts en 2015. C’est là-dessus qu’il faudra s’appuyer pour bâtir en 2015.

2.  Ce qui est mal. Examinons ce qui n’a pas marché. Souviens- toi donc d’où tu es tombé, repens-toi (Apoc 2.5). Il ne suffit pas de constater l’échec et de remettre la chose sur la nouvelle liste. Il y a des gens qui prennent les mêmes résolutions année après année, sans jamais réussir à les accomplir. Parfois même, ils inscrivent la chose en souriant, sachant d’avance qu’ils n’y arriveront pas – c’est juste une routine. Ça fait bien de se promettre de ne plus procrastiner, ou d'aller à la Gym une fois par semaine ou de lire sa Bible tous les jours ou de… ou de… 
La sagesse commune demande de changer de façon de faire, si après beaucoup d'efforts, on n’obtient toujours pas le résultat escompté. Ne nous contentons pas seulement de remettre mécaniquement certaines résolutions sur le papier. Analysons les choses ; comprenons les raisons de notre échec, et faisons les ajustements nécessaires dans la prière, dès maintenant.  

Luc 14.28-31, « Car, lequel de vous, s’il veut bâtir une tour, ne s’assied d’abord pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi la terminer, de peur qu’après avoir posé les fondements, il ne puisse l’achever, et que tous ceux qui le verront ne se mettent à le railler, en disant: Cet homme a commencé à bâtir, et il n’a pu achever? Ou quel roi, s’il va faire la guerre à un autre roi, ne s’assied d’abord pour examiner s’il peut, avec dix mille hommes, marcher à la rencontre de celui qui vient l’attaquer avec vingt mille ? »

2015 est comme cette tour qu’il faut construire ou comme une armée à conquérir. Avant de se lancer à son assaut, nous devons évaluer nos ressources; consolider nos points forts et corriger nos points faibles. Voilà l’attitude de quelqu’un qui veut réellement réussir et nous avons environ deux semaines pour le faire. Il faut prendre un élan pour franchir certaines hauteurs (saut en hauteur ou à la perche) ou en longueurs en athlétisme. C'est à partir d'une certaine distance de la barre que l'athlète gagne l’impulsion qui lui permettra de franchir l’obstacle et d’aller le plus loin possible. Autrement dit, ce n’est pas le 1er janvier 2015 ou dans le courant du mois de janvier que nous devons penser à nos résolutions. L’élan, l’impulsion qui nous permettra de franchir la barre ou la distance 2015 avec brio, doit se prendre dès maintenant. 

Bon mois de décembre et à votre succès !